Josué-Nathan Weizineau
Josué-Nathan Weizineau

Meurtre à Parent: Josué-Nathan Weizineau sera évalué sur sa responsabilité criminelle

LA TUQUE — L’individu accusé de meurtre au deuxième degré, en lien avec des événements survenus à Parent en avril, était de retour au palais de justice de La Tuque mardi. Josué-Nathan Weizineau sera évalué sur sa responsabilité criminelle.

«On n’est pas surpris de la demande et on est d’accord avec ça», a souligné le procureur de la Couronne, Me Éric Thériault.

L’avocat de l’accusé a indiqué au Tribunal que Josué-Nathan Weizineau avait été déclaré non criminellement responsable récemment dans deux autres dossiers à Roberval, aux termes d’évaluations faites par deux psychiatres différents. Les rapports sont datés du 24 janvier 2020 et du 13 décembre 2019.

«Rien ne nous laisse croire que la situation mentale de monsieur a changé et je crois que c’est un dossier où clairement on peut faire une demande d’évaluation au niveau de la responsabilité criminelle», a indiqué son avocat, Me Sébastien Talbot.

Les événements reprochés à Josué-Nathan Weizineau remontent au mois d’avril dernier. Les policiers avaient reçu un appel de citoyens inquiets de l’absence d’un homme qui était parti dans un secteur boisé, au nord du village de Parent.

Les gens avaient alors indiqué avoir entendu des coups de feu.

Le corps de la victime, Jean-Paul Weizineau, un homme de 49 ans, aurait été découvert par un citoyen en bordure de la route.

L’accusé est un homme de 20 ans de la communauté Atikamekw d’Opitciwan, située en Haute-Mauricie. Selon nos informations, il s’agirait du fils de la victime dans cette affaire.

Des enquêteurs du service des enquêtes sur les crimes contre la personne et de la division des crimes majeurs avaient été dépêchés sur les lieux pour éclaircir les circonstances entourant le drame.

Le dossier de Josué-Nathan Weizineau a été reporté en juillet.