Mario Hudon arrêté pour agression sexuelle et harcèlement dans des parcs

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La Sûreté du Québec a procédé à l’arrestation de Mario Hudon, 55 ans de Shawinigan, soupçonné d’avoir agressé sexuellement et harcelé des femmes dans des parcs de Shawinigan.

Selon ce que Le Nouvelliste a pu apprendre, l’individu, connu des milieux policiers, aborderait de façon explicite des femmes inconnues d’âge adulte pour ensuite se livrer à des attouchements sexuels.

À ce jour, des accusations ont été déposées contre lui concernant deux présumées victimes par la procureure de la Couronne, Me Émilie Goulet. Pour l’une des plaignantes, il y aurait eu une agression sexuelle le 11 juin alors qu’elle prenait une marche dans un parc de la Promenade du Saint-Maurice et du harcèlement entre le 11 et le 14 juin dans le même secteur. En ce qui a trait à l’autre présumée victime, elle aurait été harcelée le 13 juin.

Cependant, la police n’exclut pas la possibilité que le suspect ait pu faire d’autres victimes, toujours des femmes adultes. En effet, un événement similaire serait survenu à Shawinigan au cours des dernières semaines mais la preuve n’a pas été jugée suffisante pour justifier le dépôt d’accusations contre lui. Dans le cadre de cette enquête justement, une policière aurait d’ailleurs été menacée par le suspect, ce qui lui a par contre valu le dépôt d’un chef de menaces. Enfin, Mario Hudon a une cause pendante liée à des voies de fait sur un homme.

Lors de sa comparution plus tôt cette semaine au palais de justice de Shawinigan, Mario Hudon a été envoyé subir une évaluation psychiatrique sur son aptitude à comparaître compte tenu d’une possible problématique de santé mentale. Son dossier sera ramené devant le tribunal le 25 juin.