Marc Létourneau: «J'aimerais tellement pouvoir revenir en arrière»

L'accusé a tenu à transmettre ses excuses et ses regrets à la famille de la victime. L'émotion était palpable lorsque Marc Létourneau a entamé, devant le tribunal, la lecture d'une lettre qu'il avait écrite.
L'accusé, qui a souligné ne plus dormir et voir constamment Mme St-Laurent depuis les événements, s'est adressé à la famille dans un court écrit. Marc Létourneau en a difficilement fait la lecture après son plaidoyer de culpabilité.
«Mes excuses ne répareront pas le tort causé, mais je tiens à exprimer mes regrets et mes sympathies à la famille», a-t-il affirmé en sanglots.
«J'aimerais tellement pouvoir revenir en arrière et faire les choses autrement. Cependant, je n'ai pas ce pouvoir et je dois vivre avec ce poids sur la conscience qui me hante chaque jour. J'ai détruit une vie familiale, chose que je n'ai jamais voulue, ce n'était pas mes intentions», a-t-il difficilement poursuivi, visiblement ébranlé.
Il a terminé en disant que probablement cette lettre ne réparerait jamais le mal qui a été fait, mais qu'il tenait tout de même à exprimer ses sincères regrets.