Steve Soucy, photographié en novembre lors de sa comparution au palais de justice de Trois-Rivières.

Mandat d’arrestation contre Steve Soucy

Trois-Rivières — La juge Guylaine Tremblay a ordonné l’émission d’un mandat d’arrestation contre Steve Soucy, un individu qui a fait l’objet d’une chasse à l’homme à Champlain en novembre.

Soucy, 45 ans, est accusé de s’être livré à des voies de fait contre une femme le 17 novembre dernier à Champlain. Ce résident de Trois-Rivières fait aussi face à une accusation d’introduction par effraction dans deux chalets de cette municipalité deux jours plus tard. Le premier est sur le rang du Coteau, le second est près du rang Saint-Pierre. Les policiers l’avaient retracé à ce dernier endroit. L’individu aurait passé un week-end à l’extérieur, se promenant d’un chalet à l’autre pour se réfugier et se nourrir. Sa cavale lui avait causé de l’hypothermie, ce qui l’avait conduit à l’hôpital afin de recevoir des soins.

Soucy avait été remis en liberté en novembre et devait être présent lundi au palais de justice de Trois-Rivières pour la suite de son dossier. Comme il brillait par son absence, la présidente du tribunal a aussitôt ordonné un mandat.

Rappelons que Soucy était activement recherché par les policiers, l’automne dernier, en raison de voies de faits présumément commis contre une femme. Sachant que l’individu était armé au moment de sa fuite, la SQ avait lancé une vaste opération de recherches, utilisant même un hélicoptère. Des agents du groupe tactique d’intervention avaient été envoyés.

Cette opération policière a entraîné des frais importants. Selon des informations obtenues par TVA Mauricie, ces frais s’élèvent à près de 28 000 $, dont 26 000 $ pour l’utilisation de l’hélicoptère durant la journée du 17 novembre 2017.