Luc Manuel Thibodeau.

Luc Manuel Thibodeau se livre

Trois-Rivières — Luc Manuel Thibodeau, un résident de Shawinigan visé par l’opération menée la semaine dernière contre des réseaux de trafic de stupéfiants liés aux Hells Angels dans l’est du Québec et au Nouveau-Brunswick, s’est livré aux policiers samedi.

Selon ce qu’a appris La Presse, Thibodeau comparaîtra lundi à 11 h au palais de justice de Québec pour y être accusé de complot, de possession de cocaïne dans un but de trafic, de trafic de cocaïne, et de possession et trafic de biens criminellement obtenus.

La police le soupçonne d’avoir été l’un des fournisseurs de drogue des trafiquants arrêtés jeudi dernier lors de l’opération Oursin, au cours de laquelle l’Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO), chapeautée par la Sûreté du Québec, a démantelé des réseaux liés aux Nomads (Hells Angels) du Nouveau-Brunswick et aux Red Devils de Moncton. Au total, plus de 30 individus ont été arrêtés.

La Sûreté du Québec avait ajouté Thibodeau à la liste des personnes recherchées, sur son site internet, la semaine dernière. Selon son avocate, contactée par Le Nouvelliste vendredi, il avait plutôt déjà convenu avec les policiers de se livrer à son retour de voyage. Avec La Presse