Le poste de commandement de la Sécurité publique de Trois-Rivières était sur place pour coordonner les recherches.

L'octogénaire portée disparue à Trois-Rivières retrouvée morte

Jeannine Dubord, 87 ans, disparue depuis lundi, a malheureusement été retrouvée morte, mardi, sur les berges du fleuve.
Jeannine Dubord

Les policiers de la Sécurité publique ont reçu un appel, vers 12 h 20, signalant la présence d’un corps inerte aux abords du Saint-Laurent, à la hauteur de l’intersection des rues Notre-Dame Est et des Dahlias.

La victime, qui était à demi submergée, aurait dérivé vers l’est. Elle a été transportée au centre hospitalier de Trois-Rivières où un technicien en identité judiciaire a procédé à son identification. Il a été en mesure de confirmer qu’il s’agissait bel et bien de la disparue.

Mme Dubord a quitté son logement de la rue Saint-Irénée, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, lundi matin. Sa famille avait des contacts téléphoniques quotidiens avec la dame. Voyant qu’elle ne répondait pas lundi, elle a appelé la Sécurité publique qui a entrepris des recherches. Le poste de commandement a été amené sur place. Des patrouilleurs et des enquêteurs ont ratissé le secteur environnant sa résidence jusqu’à la tombée de la nuit. Les recherches ont repris mardi matin. 

Mme Dubord n’avait pas de problème de santé qui pouvait expliquer sa disparition. D’ailleurs, au moment d’écrire ces lignes, les circonstances et les causes ayant mené à son décès étaient toujours inconnues. Une enquête est en cours.