Un arbre a été arraché au coin des rues des Bouleaux et de la Pinède, à Trois-Rivières.

Les vents causent des problèmes

Les forts vents qui ont eu lieu au cours des dernières heures ont entraîné certains problèmes un peu partout dans la région, principalement des abris d'auto arrachés et des arbres déracinés.
La Mauricie a été secouée par des vents soufflant en moyenne à environ 40 km/h. Une pointe a été observée vers 1 h, alors qu'une rafale a atteint 81 km/h.
La situation a forcé le ministère des Transports du Québec à réduire la circulation sur le pont Laviolette au cours de la nuit. Une voie a été fermée dans chaque direction entre 23 h 12 et 5 h 10. Toutes les voies sont rouvertes depuis 5 h 10, mais le MTQ demeure aux aguets.
La Sécurité publique de Trois-Rivières a reçu de nombreux appels à propos d'abris d'auto envolés. Des employés des travaux publics ont contacté la police vers 4h30 afin de signaler la chute d'un arbre au coin des rues du Manoir et Henri-Vallée.
Vers 6h mardi matin, un autobus de la Société de transport de Trois-Rivières qui circulait sur la rue Notre-Dame-Est dans le secteur Cap-de-la-Madeleine a accroché un fil aérien qui pendait, une situation vraisemblablement attribuable aux forts vents.
Une équipe d'Hydro-Québec est intervenue sur la route 352 à Saint-Narcisse vers 6 h à la suite de la chute d'un arbre sur des fils électriques. Le problème a été réglé peu après 8 h. Le ministère des Transports a été appelé sur les lieux afin d'instaurer un système temporaire de circulation en alternance sur cette voie.
Les vents ont aussi causé des problèmes à Bécancour. Un poteau électrique s'est affaissé à 60 % dans le parc industriel et portuaire. Le parc a fermé à la circulation une section du boulevard Arthur-Sicard ce matin pour une durée indéterminée.
Selon le décompte fait à 17h par Hydro-Québec, 35 clients en Mauricie et 81 abonnés du Centre-du-Québec étaient toujours privés de courant.