Les policiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières reprendront leur uniforme dès minuit jeudi.

Les policiers laissent tomber le pantalon de camouflage

Les policiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières renouent avec l'uniforme. Les policiers syndiqués, qui exerçaient des moyens de pression depuis l'été dernier en portant le jeans ou le pantalon de camouflage afin de protester contre le projet de loi 3 sur les régimes de retraite, en sont arrivés à un règlement mercredi, à l'occasion d'une rencontre avec les actuaires.
Selon le vice-président du syndicat, Serge Mailloux, la proposition faite pour l'évaluation actuarielle de l'année 2013 a satisfait le syndicat, et tout indique que celle proposée pour 2014 sera également satisfaisante. «L'hypothèse du taux déterminé pour l'évaluation actuarielle est dans nos cordes», confirme-t-il.
Le syndicat et la Ville devront maintenant s'asseoir ensemble pour négocier les nouvelles modalités du fonds de pension en vertu de la nouvelle loi 3, adoptée en décembre dernier. D'ici là, les policiers acceptent de laisser tomber les moyens de pression liés au port de l'uniforme. «Dès minuit, toutes les équipes seront de retour avec l'uniforme. C'est la directive qui a été donnée», mentionne Serge Mailloux.