Cet homme aurait commis une fraude par carte de crédit et trois tentatives de fraude dans des commerces de Rawdon, Joliette, Saint-Félix-de-Valois et Louiseville.

Les faits divers en bref

Suspect à identifier pour fraudes par carte de crédit
La Sûreté du Québec demande l'aide de la population pour identifier un suspect ayant commis une fraude par carte de crédit et trois tentatives de fraude dans des commerces de Rawdon, Joliette, Saint-Félix-de-Valois et Louiseville.
La fraude principale a été commise le 22 septembre 2016 vers 13 h dans un commerce du boulevard Pontbriand, à Rawdon. L'individu et son complice sont arrivés sur les lieux à bord d'un véhicule Honda CRV 1998 rouge, immatriculé Z33 LJV. 
Le duo a tenté une récidive le même jour dans un magasin de la rue Papineau à Joliette.
Les complices seraient aussi responsables de deux autres tentatives de fraude dans des commerces d'informatique de la rue Principale à Saint-Félix-de-Valois et de la rue Saint-Laurent à Louiseville.
Le suspect est âgé d'environ 45 ans, a les cheveux courts bruns, mesure environ 1,75 m (5 pieds et 9 pouces) et pèserait quelque 78 kg (170 lb). Lors de la première fraude, il portait des souliers beiges, des jeans bleus et un t-shirt noir avec un col en V.
Toute information pouvant permettre d'identifier et de retracer le suspect peut être transmise de façon confidentielle au 1 800 659-4264.
Normand Paul-Hus a été retrouvé
Porté disparu par la Sécurité publique de Trois-Rivières mercredi soir, Normand Paul-Hus s'est présenté de lui-même jeudi matin au centre hospitalier de Trois-Rivières, d'où il était parti vers 18 h alors qu'il devait y recevoir des soins liés à son état de santé.
Un poste de commandement avait été érigé à proximité de l'hôpital et les recherches devaient se poursuivre au courant de la nuit pour le retrouver. Ses proches avaient des raisons de craindre pour sa santé et sa sécurité.
Thomas Tremblay
Steven Poucachiche
Deux fugueurs recherchés
La Direction de la police de Trois-Rivières demande l'aide de la population pour retracer deux adolescents en fugue, soit Steven Poucachiche, 16 ans, et Thomas Tremblay, 17 ans.
En fugue depuis le 19 décembre dernier, Steven Poucachiche mesure 1 m 80 (5' 10") et pèse 61 kg (134 lb). Il a le teint foncé, les yeux brun foncé et les cheveux noirs. On l'aurait aperçu à quelques reprises dans le quartier Sainte-Cécile.
Pour sa part, Thomas Tremblay est en fugue depuis le 24 novembre dernier. Il pourrait se trouver à Trois-Rivières ou dans un autre secteur de la Mauricie. Le jeune homme mesure 1 m 77 (5' 9") et pèserait aussi 61 kg (134 lb). Il a les yeux brun foncé et les cheveux noirs.
Toute personne ayant de l'information à communiquer à la police peut le faire en téléphonant au 819 691-2929.
Incendie à La Tuque: l'enquête se poursuit
L'enquête de la Sûreté du Québec concernant l'incendie, qui s'est déclaré en milieu de semaine sur la rue Saint-Benoit à La Tuque, s'est poursuivie toute la journée jeudi.
La dame qui avait été retrouvée inanimée à l'intérieur de l'immeuble à deux logements pour sa part repose toujours dans un état critique. Elle a d'ailleurs été transférée dans un centre hospitalier de Trois-Rivières.
Deux jeunes voleurs arrêtés
Deux jeunes hommes d'âge mineur ont été arrêtés, en fin de journée jeudi, relativement à des vols perpétrés dans des véhicules stationnés sur le terrain de l'Exposition à Trois-Rivières.
C'est un policier en civil qui sortait de la Bâtisse industrielle qui a surpris les deux voleurs à l'oeuvre. Il a alors contacté ses collègues en service et les deux jeunes hommes ont été arrêtés.
Les policiers ont pu les relier à plus d'une dizaine de vols qui avaient été signalés dans ce secteur au cours des derniers jours.
Le stratagème des deux individus était simple: ils se promenaient tout bonnement entre les véhicules stationnés et lorsqu'ils en trouvaient un dont les portières n'étaient pas verrouillées, ils s'emparaient des objets qui se trouvaient à l'intérieur.
Au moment d'écrire ces lignes, les deux voleurs étaient toujours interrogés par les enquêteurs et devaient être remis sous la responsabilité de leurs parents plus tard en soirée. Ils pourraient faire face à des accusations de vol.
Mathieu Lamothe