Les faits divers en bref

Recherché pour s'être masturbé devant une joggeuse
La course matinale d'une joggeuse a pris une tournure inattendue et désagréable, dimanche dernier, alors qu'elle a aperçu un homme qui se serait masturbé sur la piste cyclable de Trois-Rivières.
Un homme dans la vingtaine suivait à vélo cette femme qui s'adonnait à son exercice physique. Selon la plainte logée à la police de Trois-Rivières, l'homme aurait dépassé la femme sur une bonne distance. Rendu entre le boulevard des Chenaux et le parc Lambert, il aurait attendu qu'elle arrive à sa hauteur pour commencer à se masturber.
«La description de l'homme recherché est un individu dans la vingtaine, blanc, qui portait un pantalon de ski doublé et un manteau à capuchon», explique l'agent Michel Letarte, porte-parole de la Sécurité publique de Trois-Rivières.
Aucun contact physique n'est survenu entre la femme et le présumé criminel. Ce dernier est toujours recherché par la police trifluvienne.
Cadavre retrouvé à Trois-Rivières
Un corps retrouvé à Trois-Rivières à la fin du mois de novembre est celui d'un homme qui avait été porté disparu en août.
Un marcheur se promenait avec son chien, le 27 novembre dernier, lorsqu'il a aperçu des bouts de vêtements et des ossements à proximité de la piste cyclable trifluvienne.
D'après la Sécurité publique de Trois-Rivières, des analyses ont permis d'identifier le corps, un homme âgé de 25 ans originaire de la région de Québec. Il était en Mauricie au cours de l'été, car il séjournait dans une maison de thérapie du secteur de Cap-de-la-Madeleine.
L'homme a toutefois quitté cette maison en juillet. Son père n'avait plus de nouvelles et a contacté la police de Lévis en août pour signaler la disparition de son fils.
Selon toute vraisemblance, le jeune homme aurait mis fin à ses jours.