Cette femme est recherchée par la Sûreté du Québec.

Les faits divers en bref

La Sûreté du Québec recherche une fraudeuse
La Sûreté du Québec est à la recherche d'une femme qui serait reliée à une série de fraudes survenues depuis le mois de janvier à Trois-Rivières, Chicoutimi, Repentigny et Laval.
Seule ou avec l'aide d'un complice, elle se présenterait dans des commerces de vente d'appareils de téléphonie cellulaire afin d'obtenir des cartes de crédit de ceux-ci à l'aide d'une fausse identité.
Une fois les fausses cartes de crédit commerciales obtenues, le ou les suspects commettraient des vols ou des tentatives de vols dans des commerces.
La femme que la Sûreté du Québec recherche a les cheveux noirs, les yeux foncés et le teint basané.
Toute information pouvant permettre de retracer cet individu peut être communiquée à la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec 1 800 659-4264.
Arrestations et saisie de stupéfiants
Deux hommes ont été arrêtés dans la nuit du 28 février à Saint-Elphège et à Pierreville, au Centre-du-Québec, en lien avec de la production et de la possession de stupéfiants.
L'un des suspects, âgé de 40 ans, a été libéré sur promesse de comparaître. L'autre individu, Jean-François Schooner, 36 ans, de Pierreville, a comparu mardi au palais de justice de Sorel pour faire face à des accusations de production de cannabis et de possession en vue d'en faire le trafic.
Les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC Nicolet-Yamaska ont procédé à des perquisitions dans un logement et une grange du rang Saint-Antoine à Saint-Elphège, et dans une résidence de la rue Ally à Pierreville. 
Ils ont saisi une quinzaine de plants de cannabis, plus d'une vingtaine de livres de cocottes de cannabis, près de 40 kg de résidus de cannabis, une petite quantité de haschich, des comprimés non identifiés et du matériel servant à la production de stupéfiants.
Colportage: les citoyens doivent être vigilants
La Ville de Shawinigan tient à aviser ses citoyens qu'elle n'a mandaté aucune entreprise pour faire la vérification des systèmes de climatisation et de chauffage.
Bien qu'elle ait récemment obtenu un permis de colportage de la Ville, ce qui explique pourquoi elle possède une carte d'identité portant le logo de Shawinigan, l'entreprise qui effectue présentement du colportage n'a reçu aucun mandat de la part de la Ville.
Elle est seulement autorisée à faire du colportage et les citoyens ne sont pas obligés de laisser entrer ces commerçants itinérants chez eux ou d'acheter leurs produits.
Les citoyens entretenant un doute ou désireux de déposer une plainte peuvent le faire en communiquant directement avec l'Office de protection du consommateur en téléphonant au 1 888 672-2556 ou en se rendant au www.opc.gouv.qc.ca/contact/consommateur.