Les faits divers en bref

Des inondations du côté de Sainte-Anne-de-la-Pérade
C'est maintenant du côté de Sainte-Anne-de-la-Pérade que les résidents subissent les contrecoups du printemps alors que le fleuve Saint-Laurent et la rivière Sainte-Anne sont sortis de leur lit.
Ce sont les sous-sols d'habitations des secteurs de la rue Gamelin et du chemin de l'île de Sable qui ont été inondés en raison de la crue des eaux.
Aucune évacuation n'a été nécessaire pour l'instant et le directeur régional de la Sécurité civile, Sébastien Doire, soutient que l'eau monte assez régulièrement en cette période de l'année à cet endroit. Néanmoins, la Ville a mis des sacs de sable à la disposition des résidents au cas où ils en auraient besoin.
Deux autres glissements de terrain sont également survenus récemment dans la région, soit un sur une terre agricole du rang de l'Isle à Saint-Léon-le-Grand ainsi qu'un second sur le rang du Bassin à Saint-Bonaventure au Centre-du-Québec. 
Cette localité avait été passablement touchée par des phénomènes printaniers similaires il y a quelques semaines.
Une quarantaine de glissements de terrain se sont produits en Mauricie et au Centre-du-Québec au cours des dernières semaines.
La fugueuse Estelle Carbonneau retrouvée
Estelle Carbonneau, 15 ans, en fugue de Trois-Rivières depuis le 4 avril, a été retrouvée à Val-des-Monts, en Outaouais, au terme d'une opération policière tumultueuse. 
Mercredi, la Sécurité publique de la MRC des Collines a reçu l'information des collègues de Trois-Rivières indiquant que l'adolescente pouvait se trouver dans une résidence du chemin Val-du-Lac à Val-des-Monts, où son copain habitait avec ses parents.
À leur arrivée sur les lieux, les policiers de l'Outaouais ont été agressés par les deux jeunes, qui ont pris la fuite. Le garçon a été rattrapé puis arrêté, tandis qu'Estelle Carbonneau a échappé aux agents jusqu'à jeudi matin.
Le jeune homme devra répondre à une accusation d'agression armée sur un policier. L'un des agents assaillis a été transporté à l'hôpital pour soigner une blessure à la tête. Il a reçu son congé de l'hôpital dans la nuit de mercredi à jeudi.
Plus tôt ce mois-ci, la police de Trois-Rivières avait sollicité la collaboration du public pour tenter de retrouver Estelle Carbonneau, en fugue depuis le 4 avril.