Les faits divers en bref

Conduite dangereuse sur l'autoroute 55: il écope d'une amende de 1534 $
Un homme a été condamné à payer une amende de 1534 $ et a écopé de quatre points d'inaptitude relativement à une histoire de conduite dangereuse survenue le 10 janvier dernier sur l'autoroute 55.
À la suite d'une enquête de la Sûreté du Québec, l'homme de 37 ans vivant dans la MRC de Drummond a été rencontré par les policiers et a admis son geste. 
Alors qu'il circulait en direction sud entre le secteur de Saint-Grégoire et la localité de Saint-Célestin, il aurait dépassé dangereusement un camion. Le conducteur du camion a par la suite rapporté l'incident, fourni des images et déposé une plainte formelle.
Il s'agit du deuxième événement du genre a être porté à l'attention des policiers au cours des dernières semaines. 
Un homme de 81 ans de La Tuque a été arrêté le 11 avril après avoir effectué un dépassement semblable sur la route 155 à La Bostonnais.
Altercation à Shawinigan: un homme de 30 ans est arrêté par la SQ
Un homme de 31 ans a été arrêté en fin d'avant-midi mercredi en lien avec une agression survenue dans la nuit de mardi à mercredi à Shawinigan.
Vers minuit 15, les policiers de la Sûreté du Québec de Shawinigan ont reçu un appel pour une altercation entre deux hommes sur la rue Saint-Marc. 
La dispute se serait soldée par une agression à l'arme blanche. Dans ce cas-ci, l'arme en question est un clou.
L'homme arrêté, qui a des antécédents en matière de violence, devait comparaître mercredi après-midi au palais de justice de Shawinigan.
La vie de la présumée victime n'est pas menacée.
La vague d'affaissements de terrain se poursuit
Les journées se suivent et se ressemblent dans la région alors qu'un autre affaissement de terrain est survenu du côté de Saint-Paulin.
Cette fois, c'est le secteur du chemin de la Concession de la petite localité qui est touché par ce signe annonciateur d'un possible glissement de terrain. Bien que la circulation s'y fasse présentement en alternance sur une seule voie, aucune résidence du secteur n'a dû être évacuée.
De plus, le directeur régional de la Sécurité civile, Sébastien Doire, soutient que la pluie qui est tombée au cours de la journée de mercredi n'a pas eu pour effet de faire augmenter de façon significative le niveau des cours d'eau de la région. La situation est cependant toujours suivie de près par les autorités.