Les faits divers en bref

Un homme décharge son fusil à plomb dans la rue
Un homme de 20 ans de Shawinigan, Alexandre Collard, a été arrêté vers 17 h 45 mercredi sur l'avenue Saint-Marc à Shawinigan parce qu'il aurait déchargé une arme à feu (un pistolet à plomb plus précisément) à l'extérieur de sa résidence, et un projectile se serait logé dans la fenêtre d'un commerce.
Personne n'a été blessé. Les policiers ont localisé l'individu et l'ont arrêté, puis transporté au poste de la Sûreté du Québec pour interrogatoire. 
Il a comparu en toute fin de journée, jeudi, au palais de justice de Shawinigan où il a été accusé d'avoir utilisé de manière négligente une arme, soit un pistolet à air comprimé, et de possession de cette arme dans un dessein dangereux. 
Il a pu reprendre sa liberté mais sous conditions. Il reviendra en cour à une date ultérieure. 
Marie-Josée Montminy et Nancy Massicotte
Vol de poteaux d'Hydro-Québec: deux Latuquois sont arrêtés
Deux hommes ont été arrêtés récemment en lien avec le vol inusité qui a eu lieu sur le chemin des Hamelin à La Tuque. 
Les deux individus de La Tuque pourraient être accusés du vol d'une trentaine de poteaux hors service appartenant à Hydro-Québec. 
Le dossier a été soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales.
«C'était en enquête depuis le 24 mars. Deux hommes de 58 et 59 ans ont été arrêtés», a confirmé Annie Thibodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec.
Il pourrait faire face à des accusations de vol de moins de 5000 dollars. 
Rappelons qu'en mars dernier, Hydro-Québec avait constaté que des poteaux avaient été volés dans une zone très peu habitée sans toutefois savoir avec exactitude quand le méfait avait été commis. Une plainte avait alors été déposée à la Sûreté du Québec.
Audrey Tremblay
Un producteur de cannabis arrêté à Shawinigan
Un homme de Shawinigan a été arrêté, mardi dernier, dans le cadre d'une opération antidrogue menée par la Sûreté du Québec.
Luc Groleau, âgé de 35 ans, a comparu mercredi au palais de justice de Shawinigan pour faire face à des accusations de production de cannabis et de vol d'énergie.
Deux perquisitions ont été réalisées sur le territoire de Shawinigan au cours de cette opération, soit le 25 avril dans une résidence située derrière un établissement licencié du chemin Saint-Gérard et le 2 mai au domicile du suspect situé sur la rue Savignac. 
Lors de ces perquisitions, les policiers ont saisi près de 400 plants de cannabis, plusieurs grammes de cannabis en vrac, près d'une quarantaine de lampes ainsi que du matériel servant à la production.
Mathieu Lamothe
Vol d'une remorque à Trois-Rivières: le propriétaire lance un appel sur Facebook
Une autre victime de vol a décidé d'utiliser les réseaux sociaux pour se faire justice. 
Un Trifluvien qui s'est fait voler sa remorque en plein jour sur son terrain mercredi a en effet publié un message sur Facebook destiné aux voleurs ainsi qu'à toute personne qui pourrait lui permettre de retrouver son bien.
Dans une publication qui avait été partagée plus de 600 fois en soirée jeudi, François Coulombe offre 250 $ à quiconque lui rapportera sa remorque noire à deux essieux d'une dimension de cinq pieds sur dix pieds. 
Il accompagne sa publication d'images provenant de caméras de surveillance dont est dotée sa résidence de la rue P.V. Ayotte à Trois-Rivières. Il demande également aux voleurs de lui rapporter sa remorque.
Joint par Le Nouvelliste, M. Coulombe a confirmé avoir déposé une plainte formelle à la police de Trois-Rivières relativement à ce vol. 
Confiant que le travail de ces derniers devrait permettre de régler le dossier rapidement en raison des informations qu'ils ont en leur possession, il a tout de même cru bon de lancer cet appel par l'entremise de Facebook.
«Ça vaut la peine d'essayer, et ce, même si les policiers font un bon travail», lance-t-il.