L’enfant toujours dans un état critique

TROIS-RIVIÈRES — Le bambin victime d’un arrêt cardiorespiratoire mardi à Trois-Rivières se trouvait toujours mercredi dans un état critique.

Le sergent Luc Mongrain de la police de Trois-Rivières précisait qu’il est hospitalisé à l’hôpital pour enfants Sainte-Justine de Montréal. L’enfant d’à peine deux ans est entouré de ses parents.

La police de Trois-Rivières a déployé des effectifs à la résidence de l’enfant sur la rue Lorette, située dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, en raison d’un protocole d’intervention.

«Nous ne souhaitons pas le décès d’un enfant. Mais lorsqu’un enfant d’un si jeune âge est dans un état critique, nous avons un protocole à suivre», précise le sergent Luc Mongrain. «Ce protocole est imposé par le bureau du coroner qui ouvre une enquête lorsqu’un enfant si jeune décède.»

Les policiers ont alors analysé le milieu de vie de l’enfant. Les parents ont également été rencontrés. Le sergent Mongrain ajoute toutefois qu’aucun élément ne laisse croire qu’un geste criminel soit à l’origine de l’état de santé de l’enfant.