Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Alexis Vadeboncoeur
Alexis Vadeboncoeur

Le Tribunal révoque le sursis d’Alexis Vadeboncoeur

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés

Alexis Vadeboncoeur a plaidé coupable à deux manquements de sursis, mercredi, au palais de justice de Shawinigan. Il a reconnu, entre autres, avoir quitté le 28 avril la maison de thérapie l’Assuétude où il devait résider.

L’individu, bien connu en raison notamment de son arrestation musclée par des policiers de Trois-Rivières en 2013, a également reconnu ne pas avoir eu une bonne conduite dans le cadre d’un autre manquement le 18 mai dernier.

Le Tribunal a révoqué son sursis et il devra purger le reliquat derrière les barreaux, soit trois mois et quelques jours. Il s’agissait d’un sursis de 5 mois qui avait été accordé à Alexis Vadeboncoeur en Ontario.

Les autres dossiers d’Alexis Vadeboncoeur ont été reportés au 3 septembre.