Le seul marché de Sainte-Ursule détruit par un incendie

Près de sept mois après avoir fait l'acquisition d'une boucherie et d'un petit marché à Sainte-Ursule, Philippe Dauphin a vu son projet de vie partir en fumée dans la nuit de samedi à dimanche. Ce pompier volontaire a assisté impuissant à la dévastation de son marché, le seul du village.
<p>Philippe Dauphin, le propriétaire de la boucherie, a combattu avec ses collègues pompiers de Sainte-Ursule l'incendie qui ravageait son commerce.</p>
<p>Une trentaine de pompiers de Sainte-Ursule, de Saint-Justin, Saint-Édouard, Louiseville, Maskinongé et Saint-Léon ont combattu l'incendie qui s'est déclaré samedi vers 23 h.</p>
En juillet dernier, Philippe Dauphin a acheté la boucherie Denis Giguère pour lui redonner un nouveau souffle. Le boucher a repris le commerce, car il voulait continuer d'offrir aux résidents de Sainte-Ursule de la viande et toutes sortes d'aliments. Philippe Dauphin était sous le choc dimanche matin, alors que les pompiers tentaient d'éteindre ce qui restait de l'incendie.
«Ce n'est pas du tout facile ce matin. Je vis des hauts et des bas. Mais c'est sûr que je veux reconstruire», a confié Philippe Dauphin dimanche matin.
Une trentaine de pompiers de Sainte-Ursule, de Saint-Justin, Saint-Édouard, Louiseville, Maskinongé et Saint-Léon ont combattu l'incendie qui s'est déclaré samedi vers 23 h, environ une heure après la fermeture du commerce. C'est le voisin de la boucherie, Denis Giguère, l'ancien propriétaire du commerce, qui a alerté les pompiers après avoir entendu l'alarme incendie.
«La structure du bâtiment est toujours debout, mais c'est une perte totale. Le plancher s'est même effondré», a souligné le directeur du service de sécurité incendie de Sainte-Ursule, Patrick St-Louis. «Le feu a pris naissance dans le sous-sol, mais nous ne savons pas encore pour quelle raison», a ajouté le chef pompier en précisant toutefois que le feu n'est pas d'origine criminelle.
Dès leur arrivée, les pompiers ont tenté de combattre l'incendie à sa source, à l'intérieur du bâtiment. Par la suite, ils ont été forcés de retraiter pour mieux lutter contre le feu.
Lui-même pompier volontaire, le propriétaire de la boucherie a tenté avec ses collègues d'éteindre l'incendie qui ravageait son commerce. «Il a commencé à combattre l'incendie, mais il s'est retiré. Nous étions contents qu'il se retire. C'était quand même difficile pour lui», a précisé le directeur du service de sécurité incendie.
Le seul marché du village
Les résidents de Sainte-Ursule se retrouvent privés d'un commerce de proximité. La boucherie Dauphin était le seul marché de la petite municipalité. Les consommateurs de Sainte-Ursule iront fort probablement faire leurs achats à Louiseville. «Ça touche tout le monde. Il y a beaucoup de gens qui sont bouleversés», a souligné le maire de Sainte-Ursule, Réjean Carle.
«Il y a beaucoup de déception à Sainte-Ursule. C'était le seul marché que nous avions», a renchéri Patrick St-Louis. «Il y a plusieurs personnes qui n'ont pas d'automobile. Ils venaient faire un tour tous les jours.»
Le maire de la municipalité estime que sa communauté va faire preuve de solidarité. Il précise de plus que la municipalité va considérer des moyens pour aider le commerçant. «Le propriétaire va se relever. Sa conjointe et lui forment un jeune couple dynamique. Ils sont forts. J'ai l'espoir que les gens de Sainte-Ursule vont les encourager», a précisé le maire.
Une page Facebook nommée «Sainte-Ursule solidaire pour notre épicerie de village» a d'ailleurs été créée dimanche en soutien avec le commerçant et sa conjointe, Martine Bournival. Près de 500 personnes suivent cette page où l'entraide prend forme. 
<p>Le feu a rasé un garage de Saint-Boniface samedi soir.</p>
Un garage rasé à Saint-Boniface
Samedi soir vers 20 h, un garage résidentiel de la rue Saint-Michel à Saint-Boniface a été rasé par le feu. L'embrasement généralisé du bâtiment a forcé les pompiers de Saint-Boniface à demander l'aide de leurs collègues de Saint-Étienne-des-Grès.
La maison unifamiliale, qui est située à quelques mètres du garage, n'a pas été endommagée par le feu. La cause de cet incendie était inconnue dimanche.