Le procès de Marcel Gauvin se poursuit

Le procès d'un des anciens propriétaires du bar l'Influence s'est poursuivi, jeudi, au palais de justice de La Tuque. Marcel Gauvin est accusé d'agression sexuelle et d'avoir commis un acte de grossière indécence en 1986.
La deuxième journée du procès s'est ouverte avec un voir-dire sur l'admissibilité d'une déclaration extrajudiciaire faite aux policiers. Deux témoins ont été appelés à la barre. Par ailleurs, le voir-dire a été frappé d'une ordonnance de non-publication.
Au terme de la journée, les avocats ont pu soumettre leurs arguments respectifs à la juge Dominique Slater qui a pris l'affaire en délibéré. Elle rendra sa décision au mois de mars à savoir si elle admet en preuve la déclaration. 
Rappelons qu'en milieu de semaine, la poursuite a commencé sa preuve en faisant entendre la plaignante dans le dossier, une femme dans la quarantaine. Cette dernière était âgée de 16 ans au moment des faits qui sont reprochés à M. Gauvin, aujourd'hui âgé de 67 ans. Elle a raconté la trame des événements de 1986 et l'agression.
Les procédures reprendront au mois de mars.