Yves-François Blanchet

Le ministre Blanchet offre ses sympathies

Le ministre régional, Yves-François Blanchet, a tenu à offrir ses sympathies, en son nom et celui de son gouvernement, jeudi, aux parents et amis des trois victimes du triple meurtre survenu le 11 février sur la rue Sicard à Trois-Rivières.
Retenu à Québec à l'occasion de la présentation du budget de son gouvernement, le ministre Blanchet a notamment déclaré que «le départ d'un proche est toujours un drame. Lorsqu'ils sont plusieurs, et si jeunes, la tristesse est profonde.»
Dans le communiqué émis par son cabinet, on y retrouvait toutefois les noms des trois victimes alors que la loi interdit pourtant le dévoilement de leur identité. La semaine dernière, le Directeur des poursuites criminelles et pénales a d'ailleurs demandé une enquête policière en lien avec la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, à propos d'informations diffusées dans les médias.
Le communiqué a été retiré avant la fin de l'après-midi.