Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, a été arrêté à une vingtaine de reprises depuis 2002, la majorité du temps pour excès de vitesse.

Le maire de Trois-Rivières arrêté pour avoir roulé à 173 km/h

Le maire de Trois-Rivières avoue que l'amende de 925 $ dont il a écopé pour deux infractions d'excès de vitesse lui permet de réaliser qu'il a eu un comportement hors-la-loi. Bien qu'il dit apprendre de ses erreurs, Yves Lévesque estime que le danger de rouler à 173 km/h sur l'autoroute 40 «dépend de qui est derrière le volant».
«En vieillissant, on s'assagit», souligne d'entrée de jeu le premier magistrat de Trois-Rivières quelques jours après avoir plaidé coupable à deux infractions pour excès de vitesse.
«C'est moi qui dois payer cette somme et qui apprends de ses erreurs», ajoute-t-il en minimisant le danger de conduire une voiture à des vitesses élevées.
Le premier magistrat de Trois-Rivières a reçu une première contravention en janvier dernier pour avoir roulé à 74 km/h alors que la limite était de 50 km/h puis une autre en avril 2012, plus sérieuse cette fois, pour avoir roulé à 173 km/h sur l'autoroute 40 à la hauteur de Maskinongé. Le total des deux amendes s'élève à 925 $. À cela s'ajoutent les dix points d'inaptitude qu'il a perdus.
Yves Lévesque affirme qu'il est plus susceptible d'avoir des contraventions que la majorité des automobilistes.
«Je roule 60 000 km par année. Et je suis souvent pressé, car je suis en retard», ajoute-t-il.
Le maire de Trois-Rivières aime la vitesse. Il ne s'en cache pas. Depuis 2002, il a été arrêté à une vingtaine de reprises, la majorité du temps pour excès de vitesse. Cela lui a valu près de 2500 $ d'amende.