Le corps de Richard St-Germain a été retrouvé dans les eaux de la rivière Saint-François, à Saint-François-du-Lac.

Le corps de Richard St-Germain retrouvé

Saint-François-du-Lac — La Sûreté du Québec a retrouvé le corps de Richard St-Germain, disparu depuis dimanche soir dans les eaux de la rivière Saint-François, à Saint-François-du-Lac. L’homme de 66 ans avait été éjecté de son embarcation à la suite d’une collision avec un autre bateau survenue dimanche, vers 18 h 30.

Le corps a été retrouvé à plus de 15 pieds de profondeur dans la rivière Saint-François, à mi-chemin entre la marina Mr. B et le fleuve Saint-Laurent.

Les circonstances de l’incident impliquant deux embarcations demeurent nébuleuses. Du côté de la famille de la victime, on parle d’un «bête accident», puisque Richard St-Germain, qui conduisait un bateau de type Baja au moment de l’incident, est un navigateur d’expérience.

Cependant, des passagers de l’autre embarcation impliquée dans la collision affirment que le bateau de type Baja a foncé sur eux à grande vitesse. Ils auraient même tenté de l’éviter à deux reprises. Sept personnes, dont trois enfants, se trouvaient dans ce bateau.

Du côté de l’embarcation de la victime, trois hommes et une femme se trouvaient à bord. À la suite de la collision, les trois hommes auraient été éjectés du bateau Baja et seul Richard St-Germain n’est pas remonté à la surface.

La Sûreté du Québec n’est pas en mesure d’identifier la cause de la collision. «Pour les deux embarcations, on va regarder les aspects alcool, drogue, vitesse et manoeuvre, par exemple», explique Éloise Cossette, porte-parole de la SQ.

Selon la SQ, les deux embarcations circulaient à sens contraire à l’embouchure de la rivière Saint-François, lorsque le bateau de type Chaparral, qui comptait sept passagers, a fait un virage à gauche. C’est alors que le bateau Baja, qui circulait en ligne droite, aurait percuté l’arrière de l’embarcation de type Chaparral. Une enquête de la SQ tentera de déterminer les circonstances exactes de l’incident.