Simon Kean

Le boxeur Simon Kean de retour devant le tribunal

Simon Kean a formellement été accusé, lundi, de bris de probation pour s'être rendu dans les bars où il y a consommation d'alcool en dépit d'une interdiction formulée par le tribunal.
Le boxeur aurait en effet omis de respecter des conditions de sa probation en se rendant dans un bar du centre-ville trifluvien le 14 décembre dernier. Lundi, il a donc comparu seul, sans avocat, devant la juge Guylaine Tremblay. Il a plaidé non-coupable et sa cause a été reportée au 8 mai prochain.
Rappelons qu'en février 2014, il avait écopé d'une peine de dix mois de prison pour des voies de fait causant des lésions corporelles et des menaces de mort. Toutefois, compte tenu de la détention préventive, il avait eu moins de deux mois à purger.
Il devait également respecter une probation de deux ans et effectuer un suivi thérapeutique en lien avec sa consommation d'alcool.
Les faits qui lui étaient reprochés étaient survenus en avril 2013. Le boxeur était intervenu physiquement dans une bagarre impliquant deux hommes.
Il a aussi d'autres antécédents judiciaires pour fuite, conduite d'un véhicule avec les facultés affaiblies et bris de probation.