Jean-Paul Néashish avait été condamné à six ans de pénitencier en 2016.
Jean-Paul Néashish avait été condamné à six ans de pénitencier en 2016.

L’ancien chef de police Jean-Paul Néashish meurt en prison

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
LA TUQUE — L’ancien chef de police de Wemotaci, Jean-Paul Néashish, est décédé le 24 août dernier alors qu’il purgeait sa peine au Centre fédéral de formation, à Laval.

Le Service correctionnel Canada (SCC) a divulgué cette information par communiqué, mercredi. Il serait décédé «de causes naturelles apparentes à la suite d’une maladie». Le SCC examinera malgré tout les circonstances de sa mort, puisqu’elle est survenue alors que M. Néashish était sous sa garde. La police et le coroner ont par ailleurs été avisés de son décès.

Jean-Paul Néashish avait été condamné le 11 octobre 2016 à purger une peine de six ans de pénitencier pour viol, agressions sexuelles, contacts sexuels, séquestration, voies de fait, attentat à la pudeur et grossière indécence. Il avait fait cinq victimes, entre 1966 et 2006, notamment alors qu’il était en fonction.