La vigilance des citoyens mène à deux arrestations

NICOLET — La vigilance des citoyens a permis l’arrestation de deux personnes dans la région, une conductrice avec des facultés affaiblies et l’autre pour possession de cocaïne.

Le 3 mars, vers 18 h, une citoyenne a en effet contacté la Sûreté du Québec du poste de la MRC de Nicolet concernant une conductrice qui semblait intoxiquée. Sa voiture a rapidement été retrouvée. Il s’agissait d’une femme de 52 ans de Nicolet dont les facultés étaient affaiblies par l’alcool.

Au poste, elle a échoué l’alcotest et son taux représentait presque trois fois la limite permise.

La femme a été libérée sur citation à comparaître à une date ultérieure. Son permis de conduire a été suspendu pendant 90 jours et son véhicule saisi pendant 30 jours.

«Les policiers remercient la citoyenne qui a posé un geste simple en les contactant, mais tellement important. Par son appel, elle a contribué à sécuriser le réseau routier et a peut-être empêché une collision ou un drame de survenir qu’aucune famille ne veut vivre», souligne la sergente Éloïse Cossette du service des communications de la SQ.

Le lendemain, 4 mars, vers 21 h 30, un citoyen a contacté le poste de la Sûreté du Québec à Shawinigan pour signaler une voiture qui circulait rapidement et de façon erratique dans le rang Saint-Mathieu. Le véhicule a été retracé dans le secteur de Lac-à-la-Tortue et son conducteur, un homme de 39 ans, a été interpellé. Il était en possession de cocaïne et en non-respect de condition. Il doit comparaître au palais de justice de Shawinigan pour répondre de ses actes.

Finalement, un quadiste a créé tout un émoi pour ses proches, le 4 mars. La SQ a en effet reçu un appel, vers 23 h 15, signalant que le citoyen dans la soixantaine était manquant alors qu’il devait se rendre en quad en Mauricie. La SQ a déployé 12 policiers pour tenter de retrouver l’homme.

Quatre policiers motoneigistes ont été rappelés au travail afin de ratisser les sentiers reliant Lanaudière à la Mauricie. Le quadiste a finalement été retrouvé sain et sauf dans une auberge de Trois-Rives. Il y avait simplement eu un malentendu avec ses proches au sujet de la durée de son absence.

Le site web de la Sûreté du Québec offre de nombreux conseils judicieux à ceux et celles qui ont l’intention de se rendre en excursion en milieu isolé.