La tragédie à Lac-Mégantic a fait au moins cinq morts et 40 disparus

Une quarantaine de personnes sont portées disparues après le déraillement de train qui a provoqué des explosions et un violent incendie au centre-ville de Lac-Mégantic, a annoncé la Sûreté du Québec (SQ) dimanche midi.
Deux autres corps ont été trouvés par les autorités, portant à au moins cinq morts le bilan de la catastrophe, a déclaré le lieutenant Michel Brunet, de la SQ.
Les autorités n'ont pas précisé à quel endroit les corps ont été trouvés.
Le lieutenant Brunet a indiqué que les enquêteurs avaient passé une partie de la nuit à discuter avec les résidants qui ont rapporté la disparition d'un ami ou d'un proche.
La SQ, qui a identifié les lieux de la catastrophe comme une scène de crime, a refusé de communiquer aux médias les éléments de l'enquête. Aucune arrestation n'a été effectuée.
Une trentaine de bâtiments ont été détruits quand un train de wagons-citernes transportant du pétrole brut a pris feu dans la nuit de vendredi à samedi au centre-ville de Lac-Mégantic.
Un responsable de la société ferroviaire Rail World Inc. a indiqué que le train était garé en amont de Lac-Mégantic et que les freins étaient correctement activés. La cause du déraillement est inconnue pour l'instant.
L'incendie a été circonscrit, mais deux réservoirs de carburant restent problématiques. Les pompiers continuent de les arroser pour éviter qu'ils n'explosent.
Quelque 1000 des 6000 résidants de Lac-Mégantic ont été évacués très tôt samedi matin. Les policiers ont patrouillé les quartiers évacués durant la nuit et il n'y a pas eu de pillages, ont assuré les responsables.
Le premier ministre Stephen Harper est attendu à Lac-Mégantic dimanche après-midi.