La notaire Louise Gélinas victime d'une introduction par effraction

Alors qu'elle est radiée pour une période de cinq ans par le conseil de discipline de la Chambre des notaires du Québec, décision qui est portée en appel, la notaire trifluvienne Louise Gélinas a été victime d'une introduction par effraction à son bureau de la rue Laviolette.
La notaire affirmait toutefois lundi en entrevue que cette introduction par effraction n'a rien à voir avoir sa radiation. Elle soulignait de plus que d'autres bureaux du bâtiment où son cabinet se trouve ont aussi été la cible du ou des malfaiteurs.
Après les premières constatations, la notaire soulignait que rien n'avait disparu de son bureau.
La Sécurité publique de Trois-Rivières confirmait lundi avoir été informée de ces introductions par effraction et qu'une enquête avait été ouverte.