L'usine Laurentide a cessé sa production lundi.

La Laurentide: sitôt fermée, sitôt volée

À peine la production arrêtée à l'usine Laurentide, voilà que les installations ont été la cible de voleurs.
Deux malfaiteurs ont en effet vandalisé les machines distributrices en plus de s'emparer de l'argent qui se trouvait à l'intérieur, dans la nuit du 17 au 18 octobre.
Pour l'instant, il n'a pas été possible de savoir si les voleurs se sont introduits dans l'édifice par effraction ou s'ils ont plutôt profité d'une porte laissée ouverte par inadvertance pour y entrer.
La Sûreté du Québec poursuit son enquête et tient néanmoins à préciser que cet incident n'est pas relié à la récente vague d'introductions par effraction survenues dans le secteur Grand-Mère.