La justice en bref

Une requête sera déposée pour remettre Gallagher en liberté

Dany Gallagher pourrait retrouver sa liberté durant ses procédures judiciaires, lui qui est soupçonné d’avoir mis le feu à la maison de son ex-conjointe à la fin du mois de janvier.

Gallagher avait échoué dans sa tentative de reprendre sa liberté lors d’une enquête sur caution ayant été tenue le 1er février. Le juge Jacques Lacoursière avait ordonné sa détention afin d’assurer la protection du public et des présumées victimes dans cette affaire.

L’avocat de l’individu, Me Alexandre Biron, a toutefois indiqué lundi au palais de justice de Trois-Rivières qu’il va déposer une requête en Cour supérieure pour faire libérer son client. 

Me Biron a déclaré en cour qu’il avait reçu un rapport d’incendie. Selon les propos de l’avocat, ledit rapport ne présente aucune conclusion claire quant à l’origine de l’incendie (accidentelle ou volontaire).

Me Biron assure que la requête sera remise cette semaine. Par la suite, une date sera fixée pour la tenue d’une audition.

Gallagher est cet homme qui s’était barricadé le 27 janvier dans sa résidence de la rue Laflamme, à Trois-Rivières, et qui avait tenu les policiers en haleine durant près de deux heures avant d’être arrêté. Les forces de l’ordre avaient érigé un périmètre de sécurité et fait évacuer les résidences avoisinantes, car elles craignaient la présence d’armes à feu dans la maison. Selon certaines informations, l’homme de 43 ans n’aurait pas accepté la rupture amoureuse.

D’autre part, une nouvelle accusation figure au dossier de Dany Gallagher. Il est accusé de méfait dans la maison qui a été touchée par l’incendie. Son dossier a été remis pour la forme à vendredi.

La cause de Jonathan Bettez remise au 3 avril

La cause de Jonathan Bettez, accusé de pornographie juvénile, est remise au 3 avril. Le juge Jacques Lacoursière siégera à titre de juge gestionnaire d’instance dans ce dossier.

Comme l’a mentionné lundi Me Jean-Marc Poirier, avocat de la poursuite, la défense a déjà annoncé qu’elle entend déposer des requêtes dans le but de faire casser différents mandats de perquisition. Le 3 avril sera le moment où un échéancier sera fixé afin de débattre de ces requêtes.

Cette étape des procédures devra être réalisée avant de déterminer les dates du procès de ce Trifluvien. La poursuite s’est engagée à fournir d’autres éléments de preuve d’ici la fin du mois de mars.

Jonathan Bettez a été arrêté par la police trifluvienne le 29 août 2016. Des perquisitions avaient été effectuées à son lieu de travail et dans deux résidences de Trois-Rivières. Du matériel informatique avait alors été saisi.

Vols dans des voitures: quatre mois pour Jimmy Demers

Une peine d’emprisonnement de quatre mois a été imposée à Jimmy Demers, auteur d’une série de vols dans des véhicules dans le secteur du Cégep de Trois-Rivières l’automne dernier. Demers a profité de son passage lundi au palais de justice de Trois-Rivières pour régler plusieurs dossiers. Il a plaidé coupable à un vol à l’étalage dans un supermarché et à des bris d’engagement. Il a aussi avoué sa culpabilité d’avoir causé des méfaits à des voitures en plus d’avoir réussi à voler différents objets dans des véhicules.

Ce Trifluvien âgé de 30 ans se promenait de voiture en voiture afin de vérifier si les portières étaient verrouillées. Il a admis avoir volé entre autres une batterie de voiture. Il avait également des outils de cambriolage en sa possession.

Une probation de 12 mois fait également partie de la peine imposée par la juge Guylaine Tremblay.