La communication de la preuve n’est pas encore complétée dans la cause de Marie-Lou Beauchamp-Filion.

La cause de Marie-Lou Beauchamp-Filion reportée en janvier

Trois-Rivières — La cause de Marie-Lou Beauchamp-Filion, cette femme de 39 ans qui est accusée du meurtre prémédité de son enfant de deux ans, a été reportée au 29 janvier afin de permettre la communication de la preuve.

Son avocate Me Pénélope Provencher a en effet indiqué que la poursuite n’avait pas encore terminé de divulguer de la preuve. C’est pourquoi la cause a été remise pour la forme. 

À cette date, sa cliente ne sera pas non plus emmenée au palais de justice par les agents de services correctionnels.

Rappelons que Marie-Lou Beauchamp Filion est accusée du meurtre au premier degré de son enfant. Le drame était survenu dans un logement de l’avenue Cyr à Bécancour le 1er septembre. Le bambin avait alors été retrouvé en arrêt cardiorespiratoire. Au moment des faits, l’accusée était déjà suivie par un psychiatre pour une dépression. Il semble que cette dernière vivait une séparation difficile avec le père de son enfant.

Au terme d’une évaluation psychiatrique, elle a été jugée apte à subir un procès. Elle est en effet en mesure de comprendre la nature des accusations qui sont portées contre elle.