Karine Gagné demeure incarcérée aux Bahamas.

Karine Gagné demeure détenue aux Bahamas

Emprisonnée aux Bahamas depuis près de deux mois, Karine Gagné devra encore attendre avant de recouvrer sa liberté.
La jeune femme de 23 ans de Sainte-Gertrude était de retour devant la cour vendredi et a plaidé non coupable aux accusations qui pèsent contre elle. La mère de trois enfants se trouve derrière les barreaux depuis son arrestation, au début du mois de janvier, après qu'elle eut été accusée d'agression sexuelle sur un mineur à bord d'un bateau de croisière.
Lors de cette audience, le juge a déterminé que le procès allait se dérouler à compter du 6 juin prochain.
D'ici là, la jeune femme sera de retour en cour les 13 et 16 mars. C'est à ce moment qu'elle sera fixée en ce qui a trait aux modalités de sa remise en liberté.
Son père, Steve Gagné, se dit satisfait que le juge ait déjà déterminé la date à laquelle le procès va commencer.
«Au début, on nous disait qu'il pourrait y avoir trois ans d'attente, mais là il a été fixé quelques mois après alors on est chanceux», mentionne M. Gagné.
En ce qui a trait à sa remise en liberté, M. Gagné soutient que les nouveaux avocats responsables du dossier de sa fille sont très confiants d'obtenir sa libération en attente de la suite des procédures. Ils ne sont cependant pas en mesure de s'avancer sur le montant de la caution qui devra être versée.
«On n'a aucune idée [du montant de la caution]. C'est tellement vague. On a entendu beaucoup de montants. On parle entre 20 000 $ et 55 000 $ (en dollars américains)», précise-t-il.
Toujours selon ses avocats, les chances que la résidente de Sainte-Gertrude puisse revenir au Canada une fois libérée sont très bonnes. M. Gagné se dit d'ailleurs très satisfait du travail de ces derniers jusqu'à maintenant.
On se rappellera que le 4 janvier dernier, Mme Gagné se trouvait au bar du casino d'un navire avec des compagnes de voyage lorsqu'elle a commencé à fraterniser avec un jeune Américain. Ce dernier lui aurait mentionné qu'il avait 18 ans, alors qu'il était en réalité âgé de 15 ans. Les deux se seraient ensuite rendus dans une salle de bain du navire. À leur sortie, la mère du jeune homme aurait piqué une crise et déposé une plainte contre la jeune femme, qui a été arrêtée puis emprisonnée à Nassau pour agression sexuelle sur une personne mineure.
La campagne initiée afin d'amasser de l'argent pour payer la caution de la jeune femme ainsi que les honoraires de ses avocats se poursuit sur le site onedollargift.com. Près de 9000 $ ont été recueillis jusqu'à maintenant. 
Étant donné que le montant à payer pourrait être très élevé, une autre collecte devrait être mise en branle prochainement.