René Kègle

Justice et faits divers: à surveiller en 2020

René Kègle

Maintenant qu’il a été cité à procès pour les meurtres prémédités d’Ophélie Martin-Cyr, Jean-Christophe Gilbert et Steve Lamy, René Kègle est désormais en attente de procès devant un juge et jury. Ses dossiers seront tous ramenés devant la Cour supérieure le 9 avril. Des dates devraient alors être fixées. Le défi de la Couronne est majeur: les trois procès doivent se tenir avant l’expiration du délai maximal de 30 mois à partir de sa mise en accusation.

Présumés complices et coaccusés

Les dossiers des présumés complices et coaccusés de René Kègle seront également à surveiller au cours de l’année, bien que pour l’instant, aucune procédure importante n’a eu lieu. Francis Martel doit revenir en cour le 9 avril. En ce qui concerne Noémie Morin, Shanny Haley, Gilles Guilbault et Mauricio Peralta Severino, leur cause a été reportée au début de 2020 devant la Cour du Québec.

François Asselin

François Asselin

La cause de François Asselin, accusé du meurtre de son père Gilles Giasson en mai 2018 à Trois-Rivières et de son collègue de travail François Lefebvre à Sherbrooke, devrait par ailleurs évoluer au cours de l’année 2020. Il entend invoquer une défense de non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux. Ses avocates veulent également qu’un seul procès se tienne pour les deux meurtres. Le dossier reviendra le 9 avril.

Éric Michaud

Éric Michaud

Un procès devant jury d’une durée prévue de quatre semaines devrait commencer le 24 février à Shawinigan. C’est celui d’Éric Michaud, cet individu qui aurait délibérément brûlé les mains d’un bébé de 15 mois en juillet 2017 dans un logement de la 11e Avenue, dans le secteur Grand-Mère. Michaud avait été arrêté en novembre 2017 à la suite d’une longue enquête policière. Depuis, il est demeuré détenu.

Normand Trahan

Enfin, l’enquête préliminaire de Normand Trahan, le propriétaire du Zoo de Saint-Édouard, devrait se dérouler au cours de l’année à venir. Le dossier reviendra le 9 janvier en vue d’une conférence de gestion. Les audiences pourraient s’étirer pendant une semaine. Normand Trahan est soupçonné d’avoir fait preuve de cruauté et négligence envers les animaux. Le zoo avait d’ailleurs été fermé en juin 2019 et les 240 animaux évacués et relocalisés.

Normand Trahan