René Kègle

Justice et faits divers: à surveiller en 2019

René Kègle Sur la scène judiciaire l’une des principales causes à surveiller en 2019 sera assurément celle de René Kègle et de son présumé complice, Francis Martel, en lien avec les meurtres sordides d’Ophélie Martin-Cyr, de Steve Lamy et de Jean-Christophe Gilbert. L’enquête policière est d’ailleurs loin d’être terminée et d’autres accusations sont à venir. Leur plus récent passage en cour avait surtout permis à la Couronne de transmettre de la preuve aux avocats de la défense.
Marie-Lou Beauchamp Filion

Marie-Lou Beauchamp Filion,

Des développements sont envisagés dans la cause de Marie-Lou Beauchamp Filion, cette femme accusée du meurtre prémédité de son enfant de deux ans le 1er septembre 2017. L’affaire a été reportée au prochain terme des assises, soit le 12 avril, en vue de fixer des dates de procès. Les audiences devraient durer environ trois semaines. Le drame était survenu dans un logement de l’avenue Cyr à Bécancour. Au moment des faits, l’accusée, alors âgée de 39 ans, était déjà suivie pour une dépression.

François Asselin

François Asselin sera de retour devant le tribunal à Trois-Rivières le 16 janvier. Le Trifluvien est accusé du meurtre non prémédité de son père Gilles Giasson, 67 ans, et d’outrage à son cadavre. Ses restes humains avaient été retrouvés au site d’enfouissement de Saint-Étienne-des-Grès. Il l’aurait assassiné le 8 mai dernier dans leur logement de la rue Sainte-Cécile à Trois-Rivières. Il est également accusé du meurtre de son collègue de travail, François Lefebvre de Trois-Rivières, mais les procédures se déroulent à Sherbrooke.

François Asselin

Amosi Niyonkuru

Le processus judiciaire se poursuit toujours dans la cause d’Amosi Niyonkuru, ce jeune homme soupçonné d’être l’auteur d’un délit de fuite qui avait causé la mort de Jeannot Beaupré, 63 ans, au pied de la côte Plouffe à Trois-Rivières le 19 juillet. Il a certes pu reprendre sa liberté après avoir commis un bris de conditions mais il n’en a pas fini avec la justice. On se rappellera de ses sourires et des signes de contentement qu’il avait fait aux caméras et journalistes à sa sortie du palais de justice.

Amosi Niyonkuru

Voies de fait infligés à des bébés

Quelques dossiers seront également à surveiller en lien avec des voies de fait infligés à des bébés dont ceux de Cynthia Dauphinais et Éric Michaud, qui ont tous les deux cités à subir un procès pour des graves brûlures infligées aux mains d’un bébé de 15 mois à Shawinigan, de Simon Rousseau, de Trois-Rivières accusé d’avoir violenté un bébé de trois semaines, et d’un jeune couple dont l’identité ne peut être dévoilée, soupçonné d’avoir maltraité un bébé de huit mois.

Éric Michaud