Renée Toupin

Jugement reporté pour Renée Toupin

TROIS-RIVIÈRES — Le verdict de la juge Guylaine Tremblay dans la cause de Renée Toupin, cette groupie accusée de harcèlement criminel à l’encontre de l’auteur-compositeur-interprète Kevin Parent, a de nouveau été reporté.

Cette fois-ci, on a fixé le dossier au 17 juin. On sait que la juge est toujours en congé de maladie à cause d’un accident.

Renée Toupin, de Trois-Rivières, est accusée d’avoir harcelé le populaire artiste à quatre reprises, soit le 24 juin 2015 Val-Bélair, le 31 juillet 2016 à la Marina de Carleton-sur-Mer, le 10 février 2017 dans une église de Shawinigan et enfin le 14 juillet 2017 à Joliette.

À ces occasions, elle aurait agi de façon à ce qu’il craigne pour sa sécurité en s’approchant un peu trop près de lui et même en s’introduisant dans sa loge. Invité à témoigner lors du procès, Kevin Parent avait dit craindre pour sa sécurité et déplorait le fait que le comportement harcelant et répétitif de Mme Toupin avait fini par nuire à ses activités professionnelles.