Jean-François Milette plaide coupable

Jean-François Milette, 33 ans de Shawinigan, devra purger 120 jours de prison pour avoir conduit avec les facultés affaiblies par l'alcool et avoir fui les policiers, ce qui avait d'ailleurs déclenché une poursuite à Shawinigan lundi soir.
Vers 16 h 15, des patrouilleurs de la Sûreté du Québec du poste de Shawinigan avaient en effet tenté de l'intercepter sur le boulevard des Hêtres parce qu'il venait de contrevenir au Code de la sécurité routière. Or, Milette, qui n'avait pas le droit de conduire pour un dossier de même nature, avait plutôt refusé de s'immobiliser.
Il avait tenté de fuir les policiers en empruntant l'autoroute 55 en direction nord. Une dizaine de minutes plus tard, les policiers avaient finalement réussi à l'intercepter sur la 26e Rue, dans le secteur Grand-Mère. Le suspect avait alors échoué l'alcootest.
Lors de sa comparution au palais de justice de Shawinigan mardi, il a plaidé coupable à la majorité des accusations portées contre lui, soit conduite avec les facultés affaiblies, conduite durant une interdiction et délit de fuite.
Comme il a plusieurs antécédents judiciaires à son actif, il a été envoyé en prison pour 120 jours. Le tribunal lui a également interdit de conduire pendant trois ans.
Enfin, Milette sera sous probation pendant deux ans.