Hier, Jacques Laperrière a finalement avoué avoir poignardé Yves Tessier.

Jacques Laperrière coupable de meurtre au deuxième degré

Le verdict est tombé pour Jacques Laperrière. Il est coupable du meurtre non prémédité d'Yves Tessier. Le jury a rendu sa décision cet après-midi. Il écope automatiquement d'une peine de prison à vie.
Il reste à déterminer quand il sera admissible à une libération conditionnelle.
Rappelons que trois verdicts possibles s'offraient au jury, soit la non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux, la culpabilité ou non à l'accusation de meurtre non prémédité et la culpabilité pour homicide involontaire.
Jacques Laperrière a admis avoir causé la mort d'Yves Tessier le 7 novembre 2009 en le poignardant à l'abdomen. Il venait alors de le surprendre en train d'avoir des relations sexuelles avec sa conjointe de l'époque, Nathalie Jacob.
La défense a toutefois réclamé un verdict de non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux sous prétexte que Laperrière, qui souffre de schizophrénie paranoïde avec des idées délirantes, n'avait pas la conscience du bien et du mal lorsqu'il a tué Yves Tessier.
Quant à la Couronne, elle soutenait que Laperrière savait très bien distinguer le bien du mal. Une thèse qui a donc rallié les jurés.
Tous les détails dans Le Nouvelliste de samedi.