Introduction par effraction à La Bostonnais

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
La Tuque — Mathieu Martin, un individu de Saint-Hyacinthe, s’est fait épingler à La Tuque à bord d’un véhicule volé dans le secteur de Trois-Rivières dimanche. L’homme a été arrêté par les policiers de la Sûreté du Québec en lien avec une introduction par effraction dans un chalet de La Bostonnais. L’homme de 36 ans a comparu au palais de justice.

Mathieu Martin, qui a plusieurs antécédents en semblable matière, a été accusé d’introduction par effraction, de vol de véhicule, de recel, de s’être présenté faussement comme agent de la paix et de bris de probation.

Tôt lundi matin, les policiers de la Sûreté du Québec du poste de l’agglomération de La Tuque ont été avisés d’une introduction par effraction en cours sur le rang Sud-Est à La Bostonnais.

«Un homme s’est introduit dans un chalet et a quitté en véhicule. Il a été localisé et intercepté par les policiers, toujours sur le rang Sud-Est», a indiqué la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la SQ.

Interpellé par un témoin, le suspect se serait identifié comme un agent de la paix avec une carte d’affaires de la police de Trois-Rivières.

Au moment de l’événement, l’accusé circulait avec un véhicule volé la veille à Trois-Rivières.

Le procureur de la Couronne s’est opposé à la remise en liberté de l’individu. Il sera de retour devant le Tribunal mercredi.