Intervention pour du monoxyde de carbone à l’hôpital de La Tuque

Les membres du Service de sécurité incendie de la Ville de La Tuque ont dû intervenir à l’hôpital de La Tuque, mardi matin, en raison de présence de monoxyde de carbone.

Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal. Après vérification, le chef de division aux opérations incendie du Service incendie, André Vézina, a indiqué qu’aucun équipement à l’intérieur n’était défaillant. 

C’est plutôt de la machinerie mécanique utilisée pour les travaux à l’extérieur du bâtiment qui était la source du monoxyde de carbone qui a déclenché l’alarme. La machinerie était située à proximité d’une prise d’air de ventilation du bâtiment.