Incendie au Centre Saint-Joseph: la surveillance accrue

À la suite de l'incendie suspect qui est survenu, samedi, au Centre St-Joseph, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Mauricie-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) a décidé d'accroître ses mesures de sécurité jusqu'à nouvel ordre. Des rondes de surveillance sont ajoutées à plusieurs de ses installations.
Rappelons que samedi après-midi, les flammes ont endommagé les archives administratives, situées au sous-sol de l'établissement. Les dossiers des usagers n'ont pas été touchés. Les pompiers de Trois-Rivières sont rapidement venus à bout de l'incendie qui n'a pas nécessité l'évacuation de la soixantaine de bénéficiaires de l'établissement. 
Le nettoyage allait bon train lundi et il devrait être terminé dans les prochains jours. Les dégâts se limitent à la pièce touchée par l'incendie. Pour ce qui est des employés et des usagers, tout était revenu à la normale lundi.
La Sécurité publique de Trois-Rivières poursuit son enquête pour déterminer les causes de l'incendie.
«L'enquête en est à ses débuts. Il s'agit d'un incendie suspect», note l'agente Carole Arbelot, de la Sécurité publique. Rappelons que plusieurs incendies suspects se sont produits au cours des dernières semaines à Trois-Rivières. Si un homme a été arrêté, certains de ces dossiers ne sont pas encore résolus. La Sécurité publique n'est pas encore en mesure de dire si le feu à Saint-Joseph à un quelconque lien avec ces crimes.