Le centre de loisirs Éric-Bédard, qui abritait notamment la maison des jeunes de Sainte-Thècle, a été détruit par un incendie criminel. Trois jeunes d'âge mineur ont été arrêtés.

Incendie au centre Éric-Bédard: les trois jeunes suspects comparaissent

Les trois jeunes arrêtés relativement à l'incendie qui a détruit le centre de loisirs Éric-Bédard à Sainte-Thècle, ont comparu, jeudi, devant le Tribunal de la jeunesse au palais de justice de Shawinigan.
Ils ont formellement été accusés d'introduction par effraction et vol, de complot pour introduction et vol, d'incendie criminel et de possession d'outils de cambriolage. Ils ont plaidé non coupable aux accusations portées contre eux. Leur avocat respectif a demandé que la cause soit reportée pour la forme à une date ultérieure, soit les 17 avril et 11 juin.
Ils font également face à d'autres chefs d'introduction et de vol en lien avec des événements survenus précédemment dans le district judiciaire de Saint-Maurice.
Ces trois mineurs, âgés de 16 à 17 ans, tous de Sainte-Thècle, bénéficient toujours de leur liberté mais doivent respecter diverses conditions dont celles de ne pas communiquer entre eux.
Rappelons que le centre de loisirs Éric-Bédard, dans lequel se trouvait la maison de jeunes, a été la proie des flammes dans la nuit du 12 janvier dernier. Il abritait aussi un local qui était utilisé par les patineurs l'hiver ainsi que la Coopérative jeunesse de services l'été. Un garage s'y trouvait également. Un tracteur appartenant à la municipalité a d'ailleurs été détruit.
Environ 25 pompiers de Sainte-Thècle et de Lac-aux-Sables avaient combattu le brasier qui aurait pris naissance dans un divan à la maison des jeunes. Heureusement, personne n'avait été blessé.