Steve Morin a comparu au palais de justice de La Tuque.

Incendie à La Tuque: Steve Morin est arrêté

La Tuque — Les policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à l’arrestation d’un suspect en lien avec un incendie qui s’est déclaré dans la nuit du 3 au 4 septembre au site de transbordement de La Tuque. Steve Morin, un homme de 27 ans, originaire de la région, a comparu jeudi au palais de justice de La Tuque.

Steve Morin a été accusé d’introduction par effraction, d’incendie criminel, de deux vols de véhicule, de méfait et de bris de probation.

La poursuite s’est opposée à sa remise en liberté. Il reviendra devant le Tribunal le 17 septembre.

Il s’agit d’un individu connu des milieux policiers. Il avait été condamné au début de l’année 2019 à 251 jours de prison qu’il avait déjà purgés et 160 heures de travaux communautaires.

À ce moment, il avait reconnu sa culpabilité en lien avec plusieurs vols et des introductions par effraction dans des chalets en Haute-Mauricie. Il devait également se soumettre à une ordonnance de probation d’une durée de trois ans, dont deux avec suivi.

Dans ses conditions, il devait notamment suivre une thérapie afin de soigner son problème de toxicomanie et faire les démarches nécessaires pour se trouver un emploi.

Steve Morin s’était servi d’une pratique, qui semble plutôt commune chez des entrepreneurs, pour commettre une série de vols de véhicules. Il réussissait à trouver la clé dans la porte du réservoir à essence, dans la console ou carrément dans le contact.

Rappelons que le bâtiment du site de transbordement adjacent à la pesée a été complètement rasé par les flammes dans la nuit de mardi à mercredi à La Tuque.