Un incendie possiblement criminel a complètement détruit cette résidence du secteur Gentilly, à Bécancour.

Incendie à Bécancour: une famille jetée à la rue

Un incendie possiblement criminel a jeté une famille du secteur Gentilly à la rue dans la nuit de mercredi à jeudi. Tous les occupants, deux adultes et trois enfants, ont réussi à fuir la maison à temps. Ils n'ont pas été blessés.
Le père de famille ne dormait pas lorsque les flammes ont pris naissance. Il s'est donc dépêché de réveiller le reste de la maisonnée. Le feu, qui a débuté vers 4 h, a complètement détruit cette résidence de deux étages, située au 960, boulevard Bécancour.
À l'arrivée des premiers intervenants, des flammes sortaient déjà de la toiture. Les pompiers ont dû lutter contre le brasier mais aussi contre le froid sibérien.
«C'était vraiment très froid, mais on est venu tant bien que mal à bout de cet incendie-là», raconte Luc Desmarais, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Bécancour.
Avec le refroidissement éolien, le mercure est descendu jusqu'à -27 degrés Celsius pendant l'incendie. «Le froid, c'est difficile sur les équipements et le personnel. Les appareils
respiratoires gèlent: il faut aller plus souvent dans notre poste de ravitaillement pour les faire dégeler. Les tuyaux gèlent dans la glace, tout gèle», ajoute M. Desmarais.
Jusqu'à 25 pompiers ont combattu les flammes.
La Sûreté du Québec a amorcé une enquête. «Certains éléments nous portent à croire qu'il pourrait s'agir d'un incendie criminel», souligne le sergent Hugo Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec.
D'ailleurs, deux foyers d'incendie distincts ont été identifiés par les pompiers. Des témoins devaient être rencontrés hier. Un technicien en scène d'incendie s'est rendu sur place.
Une partie du boulevard Bécancour a été fermée à la circulation de 4 h à 13 h 30.