L'enquête policière sur cet homme, Gaétan Valois, n'est pas terminée. Il pourrait avoir fait d'autres victimes à Trois-Rivières.

Il suivait des femmes en vélo et les menaçait d'un couteau

Gaétan Valois, un homme de 43 ans accusé de s'être livré à des agressions armées sur des femmes, devra subir une évaluation psychiatrique visant à déterminer sa responsabilité criminelle.
Il sera ramené en cour le 10 novembre. On décidera à ce moment de la suite des procédures judiciaires, tout dépendant des résultats.
Cet individu, qui a des antécédents judiciaires, a été arrêté la semaine passée par les enquêteurs de la Sécurité publique de Trois-Rivières. À deux reprises en septembre, il se serait livré à des voies de fait sur des femmes.
Dans les deux cas, le suspect aurait en effet suivi les victimes à vélo avant de s'en prendre à elles et de les menacer avec un couteau. Le 9 octobre dernier, il a été formellement accusé de voies de fait armés, de menaces, de possession d'une arme dans un dessein dangereux et de bris de probation. La Couronne s'est objectée à sa remise en liberté.
Or, l'enquête policière sur Valois n'est pas terminée. Il n'est pas impossible en effet qu'il ait fait d'autres victimes. Ainsi, toute personne ayant de l'information à partager peut communiquer avec l'enquêteuse au dossier Estel Joulaud au (819) 370-6700 poste 3496 ou par courriel à ejoulaud@v3r.net.