«Disons que nous sommes dans une période de l’histoire où les événements hors du commun s’enchaînent drôlement», a indiqué Louis Archambault.
«Disons que nous sommes dans une période de l’histoire où les événements hors du commun s’enchaînent drôlement», a indiqué Louis Archambault.

Il défonce une porte pour quelques cartouches de cigarettes [VIDÉO]

Pierrick Pichette
Le Nouvelliste
LA TUQUE — Le propriétaire du marché Richelieu de La Tuque a subi un réveil des plus brusques, mardi matin, lorsqu’on l’a informé que la porte de son entreprise avait été défoncée par un malfaiteur qui s’y était ensuite introduit pour commettre un vol. Il s’est évidemment rendu sur les lieux en panique pour finalement se rendre compte que le voyou s’était donné tout ce mal pour un peu de tabac.

Comme l’alarme de l’endroit ne s’était pas déclenchée au moment de l’infraction, ce sont des passants qui se sont rendu compte de l’état de la porte du commerce et ont alerté les autorités policières aux alentours de quatre heures du matin.

«Quand j’ai rejoint les policiers sur les lieux, j’étais persuadé que j’allais découvrir mon entreprise saccagée. J’ai donc été surpris de voir que rien n’avait été déplacé. Dans le doute, je me suis rendu dans le bureau pour voir si quelque chose y avait été volé, mais je n’ai rien trouvé. Nous avons ensuite analysé la vidéo de surveillance pour constater la situation. Pour moi, ce fut bien plus de peur que de mal, mais ça demeure absolument ridicule», a raconté le propriétaire du commerce, Louis Archambault.

Comme en témoigne cette photo, la porte du commerce a été complètement fracassée par le malfaiteur.

Précisément, un peu moins de 500 $ de produits ont été dérobés par ce voleur, qui n’a passé qu’une vingtaine de secondes à l’intérieur du marché Richelieu, «prenant même le temps de refermer le tiroir avant de partir». Quant à la porte, qui a d’ailleurs été temporairement placardée, les dommages qu’elle a subis représenteraient des coûts d’environ 1000$ pour cette épicerie latuquoise.

Après que le propriétaire eut porté plainte à la Sûreté du Québec, les policiers ont ouvert une enquête dans le dossier. Pour l’instant, ceux-ci ont uniquement pu apprendre que l’individu fautif avait quitté les lieux à pied après sa rapide escapade.