Guy Harvey était de retour devant les tribunaux.

Guy Harvey de retour devant le tribunal

Guy Harvey était de retour au palais de justice de La Tuque, mardi. On lui reproche d'avoir omis de se conformer à une ordonnance d'interdiction. Le sexagénaire a plaidé non coupable. Son enquête sur remise en liberté a été reportée au 10 janvier.
L'individu aurait été pris à consulter des sites web alors qu'il lui était interdit Internet ou tout autre réseau numérique. Il aurait d'ailleurs fourni une déclaration incriminante aux enquêteurs.
Rappelons que Guy Harvey avait été reconnu coupable récemment de leurre et de bris de conditions au début de l'été 2016. Il avait d'ailleurs été condamné à sept mois d'emprisonnement. L'individu était toujours sous une ordonnance de probation.
Le Latuquois avait fait beaucoup parler de lui à l'été 2015 alors qu'il avait logé un appel à la ligne Info-crime pour dire qu'une bombe allait exploser au mariage de Julie Snyder et Pierre Karl Péladeau. Guy Harvey, qui a logé l'appel de sa résidence, avait commis le geste deux jours avant le mariage du célèbre couple. Il avait été condamné à deux ans de probation et de 200 heures de travaux communautaires.