Les deux présumés tenanciers du bar La Terrasse, Jacques Roy et France Simard, ont été accusés de possession de stupéfiants pour fins de trafic, de trafic et d'entreposage illégal d'armes à feu.

Frappe au bar La Terrasse

Jusqu'à mercredi, le bar La Terrasse dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine ne vendait pas seulement de la bière en petit et gros format à ses clients.
Si l'on se fie à une frappe réalisée mercredi après-midi par la police de Trois-Rivières, les clients pouvaient également y acheter des stupéfiants et plus précisément de la cocaïne.
Munis d'un mandat de perquisition, les enquêteurs ont en effet investi le commerce situé sur la rue Paré afin de mettre fin à la vente de stupéfiants. À cette occasion, quatre personnes ont été arrêtées. Parmi eux, on retrouve les deux tenanciers du bar, soit un homme et une femme. Ils feront éventuellement face à des accusations de trafic de stupéfiants. Deux clients ont aussi été interpellés.
De la cocaïne a été saisie sur place bien que les quantités n'aient pas encore été dévoilées mercredi soir. Les policiers auraient également retrouvé du cannabis en possession de l'une des personnes arrêtées.