Francis Saint-Jean sera ramené devant la cour le 18 septembre.

Francis Saint-Jean reste détenu

TROIS-RIVIÈRES — Francis Saint-Jean, cet individu de 34 ans de Trois-Rivières qui aurait délibérément foncé sur deux policiers avec son véhicule, restera finalement détenu pour la durée des procédures judiciaires intentées contre lui.

Lors de son retour devant le tribunal lundi matin, il a en effet fait savoir par le biais de son avocat Me Jean-François Lauzon, qu’il renonçait à avoir une enquête sur caution. Sa détention a donc été ordonnée par le juge Jacques Trudel. Sa cause a été reportée au 18 septembre.

L’événement s’était produit le 9 août vers 18 h 15 sur la rue Notre-Dame Centre. Les policiers qui effectuaient la circulation à l’intersection de la rue des Forges avaient sommé le suspect de s’immobiliser après qu’il ait fait crisser ses pneus. Ce dernier aurait toutefois refusé de le faire, fonçant délibérément sur un premier policier puis sur un second. Le premier avait réussi à éviter la collision mais pas le second qui avait été heurté et projeté au sol.

Le suspect avait ensuite pris la fuite. Des témoins avaient cependant été en mesure d’identifier le véhicule fautif et de noter le numéro de la plaque d’immatriculation.

Francis Saint-Jean avait été arrêté peu de temps après chez lui, dans le secteur Trois-Rivières-Ouest. Le suspect aurait échoué l’ivressomètre. Il fait maintenant face à des accusations de conduite dangereuse, voies de fait armées sur deux agents de la paix, conduite avec les capacités affaiblies, conduite avec plus de 80 mg d’alcool par 100 ml de sang, délit de fuite et bris de probation.