Miley Gauthier

Fillette happée par son père: la population se mobilise

Depuis dimanche, une véritable vague de sympathie déferle sur la famille de la petite Miley Gauthier, 4 ans, happée mortellement par la camionnette de son père sur le chemin Bellerive à Saint-Élie-de-Caxton. En plus des nombreux commentaires d'encouragement sur les réseaux sociaux, un événement de recueillement a pris forme pour transmettre un message de solidarité à la famille.
En matinée mardi, le père de la fillette, Carl Gauthier, a publié une photo de Miley sur sa page Facebook avec comme message: «Ma belle princesse Miley, je suis tellement désolé du mal que je produis à tout le monde. Si seulement je pouvais l'accompagner ou aller la chercher, je le ferais. Merci de nous donner du temps.»
La communauté Facebook n'a pas tardé à réagir au message du père de famille. En fin de soirée mardi, plus de 150 commentaires d'encouragement et de sympathie de gens connus ou non de la famille se retrouvaient au bas de la publication.
«Sois fort et pardonne-toi. C'est un accident. Sympathies à toute votre famille. Elle vous aidera», a commenté Josée Bouchard.
«Je ne te connais pas, mais si tu savais comment je pense à toi et à toute ta famille depuis que j'ai appris cette terrible nouvelle. Mes pensées sont pour vous à chaque instant. Sois fort, ne te blâme pas», a écrit Stéphanie Lavergne.
«Mes sympathies à vous et votre famille! Je ne vous connais pas personnellement, mais je suis mère de famille et je peux imaginer votre douleur. Vous êtes dans mes pensées et prières! Tout le Québec est avec vous! Courage», a ajouté Anik Lampron en signe de soutien.
Un événement de commémoration et de recueillement s'est organisé dans la communauté de Saint-Élie-de-Caxton.
Mercredi soir, les gens intéressés sont invités à se réunir à l'église de la municipalité vers 18 h 45, avec une bougie, pour tenir «un moment de silence et de recueillement pour transmettre un message de solidarité envers cette belle famille», tel qu'on pouvait lire sur la page Facebook de Karine Moreau, une résidente de Saint-Élie-de-Caxton. 
Son appel à tous avait été partagé près de 200 fois en soirée mardi.
La Municipalité veut aider
La Municipalité de Saint-Élie-de-Caxton souhaite également aider la famille Gauthier à traverser cette tragique épreuve. En réunion toute la soirée mardi, le conseil municipal a pris un moment pour trouver quelle était la meilleure façon de leur venir en aide.
«Nous n'avons pas d'idée exacte de l'aide qui va être offerte à la famille, a lancé le maire Réjean Audet, quelques heures avant le début de la réunion, mais dans des drames comme ça, on imagine que c'est de l'aide financière dont ils vont avoir besoin. Les parents vont certainement être en arrêt de travail et auront besoin d'aide.»
Les proches de la famille Gauthier auront également un rôle important à jouer au cours des prochains jours. M. Audet veut être certain de bien cibler les besoins de la famille grâce à eux.
«On va tenter que ça vienne d'eux. Nous [le conseil municipal] connaissons tous de la famille et des amis proches des Gauthier qui vont nous tenir au courant de ce qu'ils ont besoin. Mais d'abord et avant tout, on va laisser retomber la poussière», a-t-il affirmé.
Malgré le drame qui frappe toute la communauté, le maire se réjouit du mouvement de sympathie qui s'est installé à Saint-Élie-de-Caxtion, particulièrement sur les réseaux sociaux. 
«C'est ça une petite municipalité, c'est une grande famille. C'est un désastre affreux, mais dans des situations comme celles-là, ça fait du bien de sentir du soutien, que la population est là, qu'il y a toujours une main prête à aider. C'est ça une société. Et on le voit sur Facebook aussi. Beaucoup de groupes se forment pour leur venir en aide», a analysé M. Audet.
L'enquête se poursuit
L'enquête de la Sûreté du Québec sur la mort de Miley Gauthier se poursuit, mais il semble que la thèse de l'accident sera retenue. Aucune accusation ne devrait donc être déposée contre Carl Gauthier.
Selon les dernières informations, le père de famille était toujours hospitalisé mardi. Il est traité pour un violent choc nerveux.
Précision
Contrairement à ce qui avait été publié dans nos pages lundi, l'accident a bel et bien eu lieu sur le chemin Bellerive à Saint-Élie-de-Caxton, et non à Saint-Boniface. C'est à cet endroit toutefois que les ambulanciers ont rencontré la camionnette du père et pris en charge la petite Miley Gauthier.