Femme happée mortellement par une souffleuse: un «bête accident»

Les conclusions de l'enquête concernant la mort d'une femme de 55 ans happée par un tracteur de déneigement à Saint-Valère laissent croire à «un bête accident».
Gisèle Muller a été frappée par la souffleuse conduite par son fils sur le terrain de la ferme familiale du 8e Rang vers 4 h 30 du matin jeudi dernier, dans le sillage de l'importante tempête qui a balayé le Québec.
Le fils de Mme Muller avait subi un choc nerveux et a été rencontré par les enquêteurs pour éclaircir les causes et circonstances de l'accident. Une expertise a également été effectuée sur le véhicule.
«Aucun élément ne permet de croire à une négligence de nature criminelle ni à une défectuosité mécanique. Dans ce dossier, tout porte à croire qu'il s'agit d'un bête accident», indique dans un communiqué la sergente Annie Thibodeau, de la Sûreté du Québec.
«La victime serait passée derrière le tracteur au moment où le conducteur effectuait le déneigement du stationnement. Aucune accusation criminelle ne sera déposée», conclut Mme Thibodeau.