À l'époque, les codes de cons­truction des anciennes municipalités n'exigeaient pas la présence de détecteurs de fumée dans les nouvel­les habitations.

Fausse représentation en prévention incendie à Trois-Rivières

La Sécurité publique de Trois-Rivières tient à prévenir la population qu'un commerçant d'équipements de protection incendie aurait fait de la sollicitation en laissant croire qu'il était mandaté par la Ville, ce qui est faux.
Aucun commerçant en sécurité incendie n'est mandaté par la Sécurité publique ou par la Ville de Trois-Rivières pour oeuvrer en matière de prévention incendie ou pour vendre des équipements de protection incendie.
«Lorsque la division des opérations incendies réalise des visites préventives en milieu résidentiel, le pompier qui se présente à domicile a l'obligation de s'identifier au nom du Service de sécurité incendie au moyen de sa carte d'identité et de porter son uniforme clairement identifié au couleur de la Ville de Trois-Rivières», a souligné la Sécurité publique par voie de communiqué.
Bien que posséder un ou plusieurs avertisseurs de fumée en bon état de fonctionnement est une obligation, rien n'oblige un citoyen à posséder un extincteur à sa résidence privée.
La Sécurité publique de Trois-Rivières invite toute personne qui voudrait partager des renseignements de façon confidentielle, à le faire, via le programme Halte au Crime en communiquant au numéro 819-370-6700, ou directement sur le site internet du programme à l'adresse halteaucrime.v3r.net.