Faits divers en bref

Fuite de propane chez Xylo-Carbone

Une fuite de gaz propane a forcé l’évacuation mercredi après-midi de l’usine Xylo-Carbone située sur la rue du Parc industriel à Saint-Tite. La fuite sur l’un des réservoirs de cette entreprise qui fabrique du charbon de bois a pris feu en milieu d’après-midi. En raison des risques d’explosion, les pompiers de la Régie des incendies du Centre-Mékinac ont érigé un large périmètre de sécurité. Ce périmètre ne touchait toutefois que l’entreprise Xylo-Carbone. À la suite des recommandations de l’entreprise fournisseur de propane, les pompiers ont conservé le périmètre de sécurité tant et aussi longtemps qu’il restait du gaz dans le réservoir. Au moment d’écrire ces lignes en soirée, les pompiers étaient toujours sur place attendant que le gaz se vide entièrement. — photo: Sylvain Mayer

Un capotage possiblement causé par l’alcool

L’alcool est possiblement en cause dans un accident qui a causé des blessures au conducteur en faute en plus de lui valoir un passage devant le tribunal. Les policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC de Maskinongé se sont rendus sur les lieux d’un capotage, samedi, vers 21 h 30, sur l’autoroute 40, à la hauteur de Louiseville. L’homme de 57 ans de Trois-Rivières a dû subir l’alcootest. Il a été arrêté et transporté au centre hospitalier en raison de ses blessures. Un échantillon sanguin a aussi été prélevé. Son taux d’alcoolémie sera déterminé par cette analyse. Il pourrait éventuellement faire face à des accusations de conduite avec les capacités affaiblies.

Une fraude évitée grâce à la vigilance d’une employée

La vigilance d’une employée a permis d’éviter que des fraudeurs s’en mettent plein les poches, à la mi-février, à Bécancour. Au début du mois de février, la Sûreté du Québec avait avisé les commerçants d’être prudents en raison d’une fraude de type hameçonnage par le biais d’un communiqué préventif. 

Des malfaiteurs contactaient des commerces en se faisant passer pour un membre du bureau-chef de la compagnie. Ils demandaient les codes d’activation à l’endos des cartes prépayées sous des faux prétextes. Deux épiceries, situées à Saint-Tite et à Louiseville, avaient été victimes d’une telle fraude en deux jours. Quelque 45 000 $ avaient été dérobés grâce à ce stratagème. Un commerce de Saint-Alphonse-Rodriguez, dans Lanaudière, avait aussi été fraudé. 

À Bécancour, l’employée n’a pas obtempéré à la demande du fraudeur et a plutôt avisé son gérant. La Sûreté du Québec invite les commerçants à continuer d’être vigilants.

Ordonnance de blocage touchant une résidence

Les enquêteurs de l’Escouade régionale mixte (ERM) de la Mauricie ont exécuté mercredi des ordonnances de blocage et des saisies sur des biens considérés comme étant des produits de la criminalité ou ayant servi à commettre des crimes. Ces biens seraient reliés à un homme visé par une enquête actuellement en cours dont des perquisitions se sont produites le 31 janvier dernier. L’ordonnance de blocage touche une résidence de Sainte-Geneviève-de-Batiscan ainsi que la saisie de biens situés à Trois-Rivières. Il s’agit d’un bateau et sa remorque, d’une motoneige, d’une motocyclette ainsi que d’un VUS. La valeur totale des biens faisant l’objet de l’ordonnance de blocage et ceux saisis est de 141 000 $. Une fois que les procédures judiciaires seront terminées, ces biens pourraient être confisqués par le tribunal. Rappelons que l’ERM a pour but de lutter contre le crime organisé. 

Menacé par une machette

Un homme a sans doute eu toute une frousse, vers 20 h, vendredi dernier, lorsqu’il a surpris un voleur qui tentait de s’emparer de son véhicule, dans la cour d’une station-service, de la rue Bostonnais, à La Tuque. Le suspect l’aurait menacé avec une machette ayant une lame de 11 pouces de longueur avant de prendre la fuite à pied. 

Heureusement, la victime n’a pas subi de blessure. Quelques minutes plus tard, les policiers de la Sûreté du Québec ont localisé le suspect. Samuel Angelo Corones, un homme de 20 ans de La Tuque, a été arrêté. Il a comparu au palais de justice. Il a été accusé de vol de véhicule et de voies de fait armé.

Avec Audrey Tremblay